#chronique: The Crime de Marie Rutkoski

img_9994

 

 

Titre: The Crime

Auteure: Marie Rutkoski

Editions: Lumen

Lecture: en VF

Pages: 535

 

 

 

Ma chronique du tome 1: The Curse

— RÉSUMÉ

Fille du général le plus titré de l’Empire, Kestrel a eu la faiblesse, alors quelle réprouve l’esclavage, d’acheter dans une vente aux enchères un jeune homme du nom d’Arin. Pire encore, elle a eu la bêtise de lui permettre de devenir son ami… et de laisser la ville entière s’en émouvoir. Elle n’a compris qu’au dernier moment son erreur, en découvrant l’impensable : espion aux ordres de son peuple oppressé, les Herranis, le jeune homme était là depuis le début pour la trahir, pour renverser le pouvoir. Á présent, tout a changé. Kestrel a été contrainte de lutter pour sa survie. Elle a vu ses amis tomber autour d’elle et a dû supporter la douleur de la trahison d’Arin — elle dont l’éducation entière lui souffle de tout faire pour se venger. Mais, quand il a fallu choisir son camp, elle a préféré, à son tour, l’impensable : sacrifier son bonheur pour celui des Herranis, céder à un terrible chantage qui la force à tourner le dos à Arin une bonne fois pour toutes. Elle est désormais la fiancée du fils de l’Empereur. S’ouvre, à la cour, un terrible jeu d’échec où Kestrel doit mentir à tout le monde, depuis le monarque -— un homme sans pitié qui se délecte de la souffrance d’autrui – jusqu’à Arin lui-même, en passant par la masse des courtisans qui n’espèrent que sa chute. Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau, né de l’imagination d’une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple !

— NOTE: 5/5

 

— CITATIONS

“Sometimes you think you want something,” Arin told him, “when in reality you need to let it go.” — Marie Rutkoski

“She turned to look at him, and he was already looking at her. “I’m going to miss you when I wake up,” she whispered, because she realized that she must have fallen asleep under the sun. Arin was too real for her imagination. He was a dream.
“Don’t wake up,” he said.” — Marie Rutkoski

“Marry him,” Arin said, “but be mine in secret.” — Marie Rutkoski

“I don’t mind being a moth. I would probably start eating silk if it meant that I could fly.” — Marie Rutkoski

“There was dishonor, she decided, in accepting someone else’s idea of honor without question.” — Marie Rutkoski

 

—  AVIS

Si j’avais été convaincue par The Curse — le premier tome de la série — autant vous dire que The Crime m’a tout simplement conquise! Je l’ai trouvé encore meilleur que son prédécesseur, la preuve: je l’ai dévoré en un jour à peine. J’ai été tout simplement transportée par l’histoire façonnée par Marie Rutkoski que j’ai trouvée encore plus rythmée dans ce second tome. On a le coeur qui bat à cent à l’heure pendant 535 pages et  on passe par toutes les émotions possibles et imaginables au fil des chapitres. Une vraie pépite!

Bien entendu, on y retrouve tout ce qui nous avait plu dans le tome 1 et je dirais même en mieux! J’ai été une fois de plus totalement fascinée par la capacité de l’auteure a créé une trame aussi complexe et psychologique. Entre les manigances, les manipulations, les mensonges, les jeux de pouvoir et les stratégies en tout genre, impossible de s’ennuyer un seul instant! J’ai eu la sensation que ce tome était encore plus fourni en rebondissements que le premier et je crois que c’est exactement ça qui m’a plu davantage. Marie Rutkoski a un talent indéniable pour le suspense et elle sait définitivement nous faire tourner en bourrique comme une reine. Personnellement, ça me convient parfaitement!

L’univers dans ce tome 2 m’a paru bien plus sombre que dans le premier également. Les révélations mêlées de questionnements s’enchaînent, on en apprend plus sur l’Empire, sa création ainsi que sur ses colonies. On découvre un empereur qui fait froid dans le dos et nos personnages principaux se retrouvent en si mauvaises postures par moment qu’on a juste envie de tendre la main au travers des pages pour les sortir de là au plus vite!

Au delà de sa capacité à créer un monde très détaillé et une intrigue palpitante, l’auteure est également parvenue à développer ses personnages de manière très nuancée. J’adore le contraste force/faiblesse qu’elle a su mettre en évidence chez nos personnages principaux. Kestrel et Arin se retrouvent confrontés à des choix et à leurs conséquences face auxquels ils se montrent toujours aussi forts et courageux tout en étant constamment rongés par leurs doutes. Notre héroïne m’a de nouveau époustouflée par ses talents de stratège mais j’ai surtout adoré la découvrir plus douce, fragile et à fleur de peau que dans le tome 1. Et si j’avais déjà un faible pour Arin après avoir lu The Curse, je dois dire que cette fois j’en suis complètement tombée amoureuse (il est tout simplement parfait, je n’ai rien à ajouter). La complexité de leur relation et des sentiments qu’ils éprouvent l’un pour l’autre m’a rendu complètement folle et frustrée mais olalala ils sont si beaux. J’ajoute définitivement ces deux-là à ma liste d’OTP préféré!

En résumé, The Crime est une suite plus qu’à la hauteur. C’est un roman haletant, bourré d’actions, de complots et de retournements de situation. Marie Rutkoski, à l’aide de sa plume efficace et fluide, se fait un malin plaisir à nous torturer et à nous perdre dans toutes les directions possibles. J’ai eu peur, j’ai ri, j’ai tremblé, j’ai pleuré, j’ai cogité (beaucoup beaucoup cogité), j’ai espéré. Bref j’ai ressenti un millier d’émotions différentes, preuve indéniable que cette histoire prend aux tripes. Si je n’avais qu’un seul conseil à vous donner: assurez-vous d’avoir le tome 3 à disposition avant de le commencer parce que la fin… hum… mieux vaut ne pas en parler.

 

Chronique du troisième tome: The Kiss

 

 

2 réflexions sur “#chronique: The Crime de Marie Rutkoski

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s