#chronique: Nous Les Menteurs de E. Lockhart

img_3428

 

 

Titre: Nous les Menteurs

Auteure: E. Lockhart

Edition: Gallimard Jeunesse

Lecture: en VF

Pages: 273

 

 

— RÉSUMÉ

Une famille belle et distinguée. L’été. Une île privée. Le grand amour. Une ado brisée. Quatre adolescents à l’amitié indéfectible, les Menteurs.

Un accident. Un secret. La vérité.

— NOTE: 5/5

— CITATIONS

“Always do what you’re afraid to do.” — E. Lockhart

“There is not even a Scrabble word for how bad I feel.” — E. Lockhart

“What if we could stop being different colors, different backgrounds, and just be in love?” — E. Lockhart

“Here I am frozen, when I deserve to burn.” — E. Lockhart

“The island is ours. Here, in some way, we are young forever.” — E. Lockhart

— AVIS

Nous les Menteurs est beau, bouleversant et déroutant. Je ne m’attendais pas du tout à ça lorsque je l’ai commencé mais il faut dire que j’ai été très rapidement conquise par la plume d’E. Lockhart. L’auteure nous plonge en effet avec grande maîtrise dans un drame familial aux allures de vacances paradisiaques et avant de pouvoir se rendre compte qu’on vient de mettre les pieds dans quelque chose qui va nous briser à JAMAIS, il est déjà trop tard: on ne peut plus reculer.

La plume d’E. Lockhart est très fluide et ultra prenante. Je me suis retrouvée dans la tête de Cadence pendant toute ma lecture et j’ai vraiment aimé comment sa personnalité a été développée tout au long du roman. J’ai également trouvé que l’auteure avait une manière très poétique d’écrire avec des passages et des descriptions tout simplement à couper le souffle! Elle fait des métaphores de folie, j’ai été scotchée à ma chaise plus d’une fois!

Je ne suis pourtant pas particulièrement fan de thriller (ce n’est pas mon genre de prédilection même si j’aime m’y plonger de temps en temps) mais ici, mêlé à cette histoire inter-générationnelle compliquée, je trouve que ça a été superbement mené et surtout maîtrisé. Ce roman aborde de plus des thématiques très profondes et importantes à mon sens telles que le racisme, le pouvoir, l’obsession de l’argent, l’héritage, l’impact qu’une famille dysfonctionnelle peut avoir sur des adolescents/enfants, etc. Vous l’aurez compris, ce livre était assez psychologique et ça J’ADORE, J’ADORE, J’ADORE!

Puis à côté de tout ça, il faut dire que les Menteurs m’ont particulièrement touchée. J’ai eu la sensation de vivre avec eux et de grandir avec eux l’espace de quelques étés et le dénouement de l’histoire m’a très clairement détruite *snif*. Chacun à leur manière, les personnages ont laissé une petite trace dans mon coeur et Cadence m’a vraiment bouleversée de par sa fragilité et son courage (j’aurais personnellement pêté un câble complet sur ma famille à sa place mais je vous laisse en juger par vous-même).

Bref, je n’avais pas envie de les quitter et c’est très certainement pour cette raison que je relirai probablement ce livre avec plaisir un jour. Nous les Menteurs est un petit coup de coeur qui m’a fait utiliser tout un paquet de mouchoirs sur la fin mais clairement, c’est sans rancune car j’ai passé un magnifique moment dans cette lecture. Il s’agit d’une histoire qui fait mal mais d’un bon mal, d’un mal qui nous fait réfléchir et qui nous encourage à être meilleur. En tout cas moi, j’ai adoré me faire un peu mal en la lisant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s