#7 Top Ten Tuesday: Favorite Book Quotes

Ça y est, on est mardi! Rendez-vous livresque de la semaine!

Avant toute chose, laissez moi vous dire que ce Top Ten est le pire des Top Ten jamais inventé. Genre à quel moment je n’ai que 10 citations favorites à vous présenter? J’en ai au moins un millier en tête là! C’est carrément cruel de ne m’autoriser à en partager que si peu.

Mais bon, c’est le jeu. C’est donc parti pour la liste de mes 10 citations livresques préférées. Snif…

Oh et oui, elles sont toutes en anglais oups! La langue de Shakespeare me parle mille fois plus que le français pour ce genre de choses. Du coup si vous voulez une traduction, n’hésitez pas à me la demander en commentaire! :*

1. Queen Rowling forcément.

“After all this time.”

“Always.” — J.K. Rowling, Harry Potter et les Reliques de la Mort

Inutile de vous préciser que j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps à cet aveu de Rogue et que je pleure encore à chaque fois que je la lis. Il y a une centaine d’autres citations incroyables auxquelles je tiens particulièrement dans l’univers d’Harry Potter mais celle-là reste de loin ma préférée.

2 et 3. La championne de la romance toute catégorie confondue.

“You don’t exist, God. If you do, you should be ashamed.” — Colleen Hoover, Confess

“For her I bend, for you I break.” — Colleen Hoover, Maybe Someday

CoHo est juste exceptionnelle lorsqu’il s’agit de balancer des punchlines qui te brisent le coeur en mille morceaux. Je suis absolument fan de ses mots et cette auteure parvient toujours à me surprendre à chacune de ses nouvelles oeuvres. Autant de talent ne devrait pas être permis, je vous jure.

4. La phrase qui a marqué mon adolescence.

“I suppose a fire that burns that bright is not meant to last.” — Veronica Roth, Allegiant

Le fameux “Je suppose qu’un feu qui brûle aussi fort n’est pas fait pour durer.” de notre cher et tendre Tobias. Je ne compte pas vous spoiler mais pour ceux qui l’ont lu, vous savez parfaitement ce qui se passe à la fin du troisième tome de la saga Divergente. Je crois n’avoir jamais autant pleurer en lisant un chapitre. C’était tout simplement horrible. Horriblement beau et puissant mais horrible quand même. J’ai une boule au ventre rien que d’y repenser.

5. Ces mots qui ne parlent qu’à moi…

“you’re everywhere

except right here

and it hurts” — Rupi Kaur, The Sun and Her Flowers

Certains poèmes de Rupi Kaur font énormément écho en moi. Celui-là en particulier m’a fait beaucoup penser à quelqu’un que j’ai perdu et je le trouve en plus magnifique de simplicité.

6. Une des plus belles déclarations d’amour de tous les temps (quand on est branché Star Wars bien sûr).

“You can be Han Solo, » he said, kissing her throat. « And I’ll be Boba Fait. I’ll cross the sky for you.” — Rainbow Rowell, Eleanor & Park

Sincèrement, c’est le truc le plus mignon et romantique que j’ai jamais lu.

7. Aaron Warner

“You destroy me. »
« Juliette, » he says and he mouths the name, barely speaking at all, and he’s pouring molten lava into my limbs and I never even knew I could melt straight to death.
« I want you, » he says. He says « I want all of you. I want you inside and out and catching your breath and aching for me like I ache for you. » He says it like it’s a lit cigarette lodged in his throat, like he wants to dip me in warm honey and he says « It’s never been a secret. I’ve never tried to hide that from you. I’ve never pretended I wanted anything less. »
« You-you said you wanted f-friendship- »
« Yes, » he says, he swallows, « I did. I do. I do want to be your friend. He nods and I register the slight movement in the air between us. « I want to be the friend you fall hopelessly in love with. The one you take into your arms and into your bed and into the private world you keep trapped in your head. I want to be that kind of friend, » he says. « The one who will memorize the things you say as well as the shape of your lips when you say them. I want to know every curve, every freckle, every shiver of your body, Juliette- »
« No, » I gasp. « Don’t-don’t s-say that- »
« I want to know where to touch you, » he says. « I want to know how to touch you. I want to know how to convince you to design a smile just for me. » I feel his chest rising, falling, up and down and up and down and « Yes, » he says. « I do want to be your friend. » He says « I want to be your best friend in the entire world. »
« I want so many things, » he whispers. « I want your mind. Your strength. I want to be worth your time. » His fingers graze the hem of my top and he says « I want this up. » He tugs on the waist of my pants and says « I want these down. » He touches the tips of his fingers to the sides of my body and says, « I want to feel your skin on fire. I want to feel your heart racing next to mine and I want to know it’s racing because of me, because you want me. Because you never, » he says, he breathes, « never want me to stop. I want every second. Every inch of you. I want all of it. »
And I drop dead, all over the floor.
« Juliette. »
I can’t understand why I can still hear him speaking because I’m dead, I’m already dead, I’ve died over and over and over again.
He swallows, hard, his chest heaving, his words a breathless, shaky whisper when he says « I’m so-I’m so desperately in love with you-” — Tahereh Mafi, Unravel Me

Je suis tombée littéralement amoureuse d’Aaron à la page 272 d’Unravel Me. Pourquoi me direz-vous? Je pense que cette citation suffit à elle seule à vous expliquer à quel point cet homme est PARFAIT.

8. Legend – Prodigy – Champion

“I can feel his presence here in every stone he has touched, every person he has lifted up, every street and alley and city that he has changed in the few years of his life, because he is the Republic, he is our light, and I love you, I love you, until the day we meet again I will hold you in my heart and protect you there, grieving what we never had, cherishing what we did. I wish you were here.
I love you, always.” — Marie Lu, Champion

Il y a bien plus de citations que je retiens de cette trilogie, l’une des plus chères à mon coeur de lectrice, mais je n’ai pas la force d’en mettre plus. Sans mentir, je viens de toutes les passer en revue et je suis en train de pleurer à m’en arracher le coeur. La fin de Champion m’a détruite autant que construite, je crois que je n’aurai jamais les mots pour vous l’expliquer. June et Day ont été des personnages qu’il a été absolument atroce de quitter. Et ils me manquent un peu chaque jour qui passe.

J’espère avoir un jour la force de relire ces trois merveilleux romans et en VO cette fois ❤

9. La magie de Victoria Schwab.

“I’d rather die on an adventure than live standing still.” — V.E. Schwab, Shades of Magic

“I’m not going to die, » she said. « Not till I’ve seen it. » « Seen what? » Her smile widened. « Everything.” — V.E. Schwab, Shades of Magic

“Whatever I am, let it be enough.” — V.E. Schwab, Shades of Shadows

“Anoshe was a word for strangers in the street, and lovers between meetings, for parents and children, friends and family. It softened the blow of leaving. Eased the strain of parting. A careful nod to the certainty of today, the mystery of tomorrow. When a friend left, with little chance of seeing home, they said anoshe. When a loved one was dying, they said anoshe. When corpses were burned, bodies given back to the earth and souls to the stream, those left grieving said anoshe.

Anoshe brought solace. And hope. And the strength to let go.” — V.E. Schwab, Shades of Light

J’ai découvert la plume de Queen V en début d’année et elle s’est rapidement imposée comme l’une de mes nouvelles auteures préférées. Je me suis même faite tatouer Anoshe sur le bras pour tout vous dire, je pense que ça souligne bien l’engouement!

10. Ce qui a touché la rêveuse en moi.

“ To the people who look at the stars and wish, Rhys. »

« To the stars who listen and the dreams that are answered.” — Sarah J. Maas, A Court of Mist and Fury

Vous trouverez tout un tas d’autres citations qui m’ont profondément émue lors de mes lectures d’ACOTAR, d’ACOMAF et d’ACOWAR dans les chroniques que j’ai rédigées les concernant dernièrement. Mais celle-ci résume tout. J’ai laissé un bout de mon âme à Feyre et Rhysand en refermant ces livres. Et je ne le regretterai jamais.

–––

Bon j’ai un tout petit peu dépasser le nombre oups… En même temps c’était trop dur!

Á vous de jouer maintenant, quelles sont vos citations préférées?

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s