#chronique: Toi, Moi, Paris et tout le reste de Adeline Ferrigno

img_5255

 

 

Titre: Toi, Moi, Paris et tout le reste

Auteure: Adeline Ferrigno

Edition: Hachette Romans

Lecture: en VF

Pages: 335

 

— RÉSUMÉ

Quand elle apprend le divorcé de ses parents, Amanda a l’impression que son monde s’effondre. Julian, lui, part à la dérive depuis le décès de son père. Le soir où ils se rencontrent à une fête, l’attirance est immédiate. Mais la réputation de tombeur de Julian le précède et Amanda déchante bien vite. Des mots en l’air, un jugement trop hâtif et c’est l’explosion. Décidés à ne jamais se revoir, ces deux forts caractères ne sont pas au bout de leurs surprises…

— NOTE: 3,25/5

— CITATIONS

“On ne s’habitue jamais à l’absence d’un parent. Surtout quand on ne le reverra jamais.” — Adeline Ferrigno

“Seigneur, qu’est-ce qu’ils ont tous avec mes règles ? Une fille ne peut pas avoir de douleurs à cet endroit sans que ça ait un lien avec son cycle menstruel ?!” — Adeline Ferrigno

— AVIS

Bon, avouons le tout de suite, si j’ai craqué en premier sur ce livre, c’est bien évidemment grâce à sa couverture qui est simplement magnifique. Je l’ai acheté sans vraiment lire le résumé mais n’ai pas vraiment été surprise en découvrant qu’il s’agissait d’une romance. Je me suis donc lancée dans ma lecture sans véritables attentes et on peut dire que je n’ai été ni surprise ni déçue.

L’intrigue en tant que telle n’est pas vraiment original puisqu’on y retrouve tous les codes du « Je t’aime moi non plus » très à la mode en ce moment et que le tout semble assez prévisible. J’ai néanmoins apprécié la plume de l’auteure ainsi que les sujets qu’elle a voulu mettre en avant dans son oeuvre. Elle a abordé des thématiques très actuelles tels que le divorce, le suicide, la drogue, l’alcoolisme, etc. qui à mon sens ont donné une certaine profondeur à un récit plutôt banal en apparence. Adeline Ferrigno est de plus parvenue à bien mettre en avant les émotions et tourments pouvant rythmer la vie d’adolescents confrontés à ce genre d’évènements parfois traumatisants. Elle a été juste dans ses descriptions et j’ai aimé cette authenticité.

J’ai par contre eu un peu plus de mal avec les deux personnages principaux, Amanda et Julian, que j’ai trouvé parfois agaçants, relativement têtus et souvent incompréhensibles. Ils étaient beaux ensemble, ok, et même si j’ai apprécié leur évolution qui elle a été bien marquée, il m’a quand même manqué quelques chose dans leur relation et j’aurais souhaité que la fin soit un peu plus approfondie. J’ai par contre vraiment aimé tous les personnages secondaires qui apportaient beaucoup à l’histoire et qui ont ajouté une belle touche d’humour à l’ensemble. Le tout était donc chouette mais sans plus.

En résumé, je dirais donc que Toi, Moi, Paris et tout le reste est une petite romance contemporaine agréable à lire bien que pas transcendante. Je l’ai aimé pour sa fraicheur, sa fluidité et les thèmes abordés par l’auteure même si j’ai regretté un manque d’approfondissement global et une fin trop rapide à mon goût. Il s’agit d’une petite lecture sans prise de tête qui ne vous fera pas sortir des sentiers battus de la New Romance actuelle mais qui n’est clairement pas le pire du genre non plus.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s