#chronique: Cress de Marissa Meyer

img_9863

 

Titre: Cress

Auteure: Marissa Meyer

Edition: Pocket Jeunesse / Feiwel & Friends

Lecture: en VO

Pages: 550

 

— RÉSUMÉ

Cinder et le capitaine Thorne se sont enfuis aux côtés de Scarlet et de Loup. Le groupe rebelle projette de renverser la reine Levana et son armée.

Mais, le seul espoir de la résistance réside dans Cress, qui, emprisonnée dans un satellite depuis l’enfance avec ses écrans pour seule compagnie, est devenue un hacker imbattable.
Malheureusement, la reine Levana a d’autres projets pour elle, et libérer la jeune fille pourrait bien leur coûter cher…

— NOTE: 5/5

— CITATIONS

“Captain? »
« Yeah? »
« Do you think it was destiny that brought us together? »
He squinted and, after a thoughtful moment, shook his head. « No. I’m pretty sure it was Cinder.” — Marissa Meyer

“Maybe there isn’t such a thing as fate. Maybe it’s just the opportunities we’re given, and what we do with them. I’m beginning to think that maybe great, epic romances don’t just happen. We have to make them ourselves.” — Marissa Meyer

« She’s my alpha, » he murmured, with a haunting sadness in his voice.

Cress leaned forward, propping her elbows on her knees, « Like the star? »

« What star? »

She stiffened, instantly embarrassed, and scooted back from him again. « Oh. Um. In a constellation, the brightest star is called the alpha. I thought maybe you meant that she’s…like…your brightest star. » — Marissa Meyer

“I promise, I will not let you die without being kissed.” — Marissa Meyer

— AVIS

Pouah mais est-ce que quelqu’un peut m’expliquer pourquoi j’avais mis cette lecture en pause il y a six mois? Non parce que je ne sais pas ce qui m’était passé par la tête mais c’était clairement la pire idée du siècle! CRESS ETAIT TOUT SIMPLEMENT GÉNIAAAAL AAAAAAH!

Bon, n’y allons pas par quatre chemins. La plume de Marissa Meyer est évidemment toujours aussi agréable et incroyable à lire! Outre passé le fait que je suis toujours aussi fan de l’univers mi-conte de fée mi-science-fiction qu’elle a créé, ce que j’aime par dessus tout dans son style c’est la façon qu’elle a de jongler avec les différents points de vue de ses personnages. Moi qui ne suis habituellement pas fan des romans rédigés à la troisième personne et des changements de points de vue à répétition, ici je trouve justement que ça rend l’intrigue ultra prenante et super dynamique! Et bon, à côté de ça, il faut quand même aussi avouer que la trame est dingue, qu’il y a de l’action à gogo et que le tout vous tient en haleine jusqu’à la dernière seconde! Sans parler d’un certain kidnapping mémorable mais chut, pas de spoil!

Dans ce troisième tome, tout s’accélère et on sent bien que Marissa installe les derniers éléments importants à la conclusion de sa saga. Entre les grosses révélations et les indices qu’elle continue de distiller au fil des pages, on sent approcher une fin épique! J’avais peur de ne pas m’accrocher autant à Cress et Thorne que je m’étais accrochée à Scarlet et Wolf ou même Cinder, mais finalement j’ai adoré leur développement autant que celui des autres! C’est d’ailleurs une très grande autre force de cette saga à mon sens: les personnages sont aussi attachants séparément que tous ensemble. Leur groupe est juste parfait maaaah, je les aime tous d’amouuuur *-* Á part Levana évidemment qui est quand même la méchante la plus cinglée, terrifiante et sadique jamais créée hum. Vivement que la team Rampion lui règle son compte!

Je n’entrerai pas plus dans les détails ici puisque j’ai prévu de rédiger une chronique un peu plus conséquente à la fin de ma lecture de Winter (que j’ai déjà commencé bien entendu huhu)! Tout ce que je peux dire si vous avez lu mes précédentes chroniques de Cinder et Scarlet, c’est que ce troisième tome s’inscrit parfaitement dans la lignée des deux précédents et qu’il est d’autant plus prenant que les choses commencent vraiment à s’accélérer et que le récit est bourré de rebondissements! Je l’ai aimé autant que j’avais aimé Scarlet (et je l’avais beaucoup beaucoup beaucoup aimé) donc pari réussi pour Marissa Meyer jusqu’ici! Et comme j’ai déjà dévoré 300 pages du gros pavé qu’est Winter, je peux déjà vous avouer qu’il s’annonce aussi génial que les autres! Du sang, de la rate et des boyaux (des Lunar mutants et des reines cinglées aussi j’avoue): bref, tout ce que j’aiiiiime!

Une réflexion sur “#chronique: Cress de Marissa Meyer

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s