#chronique: Archenemies de Marissa Meyer

img_0870

 

Titre: Archenemies

Auteure: Marissa Meyer

Edition: Feiwel and Friends / Pocket Jeunesse

Lecture: en VO

Pages: 471

 

 

Chronique du tome 1

— RÉSUMÉ

Time is running out.
Together, they can save the world.
But they each other’s worst nightmare.

In Renegades, Nova and Adrian (aka Insomnia and Sketch) fought the battle of their lives against the Anarchist known as the Detonator. It was a short-lived victory.

The Anarchists still have a secret weapon, one that Nova believes will protect her. The Renegades also have a strategy for overpowering the Anarchists, but both Nova and Adrian understand that it could mean the end of Gatlon City – and the world – as they know it.

— NOTE: 4,25/5

— CITATIONS

“There is no I in hero.” — Marissa Meyer

“Once we have total power, what’s to keep us from becoming villains ourselves?” — Marissa Meyer

“There were still consequences. There were always consequences, no matter which side she was on.” — Marissa Meyer

— AVIS

Alors ce n’était pas gagné vu le nombre d’attentes que j’avais en me lançant dans cette lecture mais la réponse finale est oui: Marissa Meyer a encore frappé, j’ai adoré Archenemies!

Ma lecture du premier tome remontait à un an et j’avoue qu’il m’a fallu quelques chapitres avant de me replonger complètement dans l’univers installé dans le Gang des Prodiges. J’ai tout de suite été très heureuse de retrouver toute la bande des Renégats et des Anarchistes ainsi que ce monde gouverné par des superhéros mais j’ai également trouvé le début un peu lent et j’ai eu rapidement peur de ne pas parvenir à apprécier autant ce second tome que le précédent. Heureusement, la plupart de mes doutes ont fini par s’évaporer.

Le début de l’intrigue est effectivement un peu moins prenant que l’entrée en matière dans le Gang des Prodiges et il m’a fallu atteindre la moitié du roman avant de me sentir totalement happée par l’histoire. A partir de là par contre, je n’ai plus pu le lâcher. La trame s’accélère, l’action revient et tout s’enchaine jusqu’à un final qui, bien qu’il n’ait pas été celui auquel je m’attendais, m’a tout de même énormément surprise et scotchée à mon fauteuil. Le seul reproche que je pourrais faire à l’auteure, c’est le manque de crédibilité de certaines scènes. J’avais déjà à l’époque reproché au Gang des Prodiges son côté trop prévisible et si vous vous attendez à du changement de ce point de vue là, il n’y en a pas. Et c’est peut-être ce qui m’a empêché au final d’avoir un coup de coeur pour ce second tome alors que je l’avais eu pour le premier. Pour le coup, c’était vraiment TROP prévisible.

Je n’ai pas envie de vous spoiler, mais si vous avez lu le Gang des Prodiges vous savez que les personnages principaux ont chacun une identité secrète et qu’ils sont en réalité ennemis. Et la vérité, c’est que certaines scènes dans ce tome-ci, sont tout simplement impossibles et j’ai été gênée plusieurs fois par le côté autruche de Nova et Adrian. Genre dans la vraie vie, Nova aurait été cramée à dix milles kilomètres sur sa deuxième identité (et encore je suis gentille…..) Bref, ces détails qui ne m’avaient pas embêtée dans Renegades m’ont particulièrement dérangée cette fois mais surtout au début de l’histoire. Heureusement, les choses changent ensuite vers le milieu du roman, ce qui m’a permis de passer outre et de finalement vraiment apprécier ma lecture.

Au niveau des personnages, ça a été (malgré tout ce que je viens de dire) un énorme plaisir de retrouver Adrian et Nova que j’aime vraiment d’amour tous les deux. Je les ai sentis beaucoup plus fragile et à fleur de peau que dans le premier tome et j’ai aimé cette façon qu’a eu l’auteure de mettre petit à petit leurs doutes en avant. Leurs ressentis et émotions m’ont paru authentiques et justes vu le contexte dans lequel ils évoluent et compte tenu également de leur alter-ego respectif (aka la Sentinelle et Nightmare). Et puis, leur relation est vraiment approfondie et ils sont beaucoup trop mignons ensemble. D’ailleurs si Marissa leur fait du mal dans le dernier tome, je casse tout!

En résumé, Archenemies est un très bon second tome qui s’inscrit bien dans l’univers et l’histoire qui avaient été établis dans le Gang des Prodiges. Il faut à mon sens simplement garder en tête que cette nouvelle trilogie de Marissa Meyer a tout de même un côté bien plus jeunesse que les Chroniques Lunaires. Et c’est je pense ce qui m’a un peu perturbée au début de ma lecture puisque j’ai encore un souvenir assez précis des CL que j’ai terminé seulement début janvier. Pour le reste, c’était encore du grand Marissa avec une plume simple, efficace et fluide et une trame surprenante et vraiment addictive sur la fin.

Plus qu’à patienter pour le dernier tome maintenant! Et pour ne pas vous mentir, j’ai vraiment hâte!

 

 

 

2 réflexions sur “#chronique: Archenemies de Marissa Meyer

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s