#chronique: We Are Young de Cat Clarke

img_1014

 

Titre: We are Young

Auteure: Cat Clarke

Edition: Robert Laffont (Collection R)

Lecture: en VF

Pages: 339

 

 

— RÉSUMÉ

Au cours de la soirée qui succède au mariage de la mère d’Evan avec le présentateur de la radio locale, Breakfast Tim, le désormais demi-frère d’Evan, Lewis, est retrouvé inconscient et grièvement blessé. Il est le seul survivant d’un terrible accident de voiture.

Suite à cet évènement, une fureur médiatique éclate et tous les doigts sont sévèrement pointés vers Lewis, un jeune homme très solitaire et qui consomme de la drogue. Tout le monde pense que l’accident est lié à l’addiction de Lewis, mais Evan n’est pas convaincu. Avec l’aide de son père journaliste, Harry, elle décide de découvrir ce qui est vraiment arrivé cette nuit-là.

Alors qu’Evan creuse de plus en plus dans la vie des trois adolescents décédés pendant l’accident, elle découvre des vérités perturbantes et un secret qui menace de briser non seulement sa famille mais également leur communauté pour toujours.

— NOTE: 5/5

— CITATIONS

“Being happy on the outside has nothing to do with how you’re feeling inside.” — Cat Clarke

“They call us lazy, irresponsible, dangerous, ungrateful.
You hardly ever see positive stories about teenagers. There’s the odd sporting or academic triumph, or a tragic battle with cancer. They only like us when we are excelling, or dying. No one’s interested in the between.” — Cat Clarke

“La vérité est qu’on ignore toujours ce que traversent les autres, même quand on les connaît bien. On ne peut jamais savoir. Le mieux qu’on puisse faire, c’est d’être attentifs aux gens qu’on aime. Et espérer.” — Cat Clarke

“C’était lui mon quelqu’un.” — Cat Clarke

“Sometimes we’ll make mistakes. Arguments will be won and lost, tears will be shed and sorries will be said. But we will make it work. Even though.” — Cat Clarke

“But it’s also for the rest of us. For anyone who’s ever felt voiceless and hopeless. Because we do have a voice, and there is hope. Even – maybe even especially – when it doesn’t feel that way.” — Cat Clarke

— AVIS

We are Young était mon tout premier Cat Clarke. Et pour ne pas mentir, je me suis pris une claque monumentale.

Je n’avais pourtant aucune attente en me lançant dans cette lecture et je ne savais pas très bien où l’auteure allait me mener. Mais j’ai adhéré quasi immédiatement à son style fluide et spontané et pour le reste, ce n’était pas très compliqué. J’ai su à peu près dès les cinquante premières pages que j’allais adorer.

L’intrigue n’a rien d’ultra surprenant même si quelques grosses révélations sont tout de même venues m’étonner un peu durant ma lecture. Mais j’ai découvert le gros du problème assez vite et ça ne m’a cependant pas empêché de dévorer les pages sans m’arrêter. Et dans l’ensemble, je pense que c’est exactement pour cette raison que j’ai autant aimé ce roman. Cat Clarke ne cherche pas à faire du mélo, elle ne joue pas à la drama queen. L’intrigue de son histoire n’est pas compliquée, elle n’est pas extraordinaire, elle est tout simplement réelle, juste et authentique.

Dans ce roman, nous suivons Evan, avec qui j’ai accroché immédiatement. Evan est une fille forte, têtue, déterminée mais également dévouée, tolérante et à l’écoute. J’ai aimé la voir tantôt dure tantôt fragile comme une véritable ado, avec de véritables problèmes d’ado et une véritable réflexion d’ado. Chacune de ses relations apporte un plus à l’histoire et nous permet de nous attacher encore plus à son vécu. Je pense qu’Evan est une bonne héroïne car c’est typiquement le genre de personnages auquel il est facile de s’identifier. En la suivant dans son enquête et dans ses réflexions, il est aisé de se rappeler que nous avons été jeunes nous aussi, que nous avons été perdus parfois, que nous avons fait des erreurs souvent.

Et c’est à ça que j’en viens à présent, au fait que nous avons tous été jeunes. Á vrai dire, j’aurais aimé lire ce livre lorsque j’étais ado, paumée et suicidaire. Parce qu’au-delà d’une histoire prenante et bien écrite, We are Young est avant tout une ode à la jeunesse remplie d’espoir. Sans préjugés, Cat Clarke met en avant les problèmes inter-générationnels, les maladies mentales (dépression, bipolarité), la sexualité, les familles recomposées, le deuil, la mort,… Et elle le fait non seulement avec douceur mais également avec énormément de compréhension et de tolérance. Il n’y a aucun jugement dans ce livre: l’orientation sexuelle n’est jamais soulignée, argumentée ou justifiée (et ça c’est absolument dément et extraordinaire les gars); les envies suicidaires sont entendues et comprises; la maladie mentale est acceptée et reconnue. En bref, les thèmes abordés dans ce roman sont actuels, durs et bouleversants et pourtant l’auteure parvient à les mettre en mot de manière simple, adéquate et douce. Et ça, ce n’est pas quelque chose qu’il m’arrive de lire très souvent…

Je n’ai pas grand chose de plus à dire à part ça. Ce livre m’a émue, m’a touchée et m’a secouée d’une manière qui ne concerne que moi et en même temps, il n’y a pas un seul moment durant ma lecture où je me suis sentie seule. C’est grâce à ce genre de lecture qu’on réalise parfois que nos sentiments restent légitimes, qu’il est normal d’avoir peur et que quoi qu’il arrive d’autres vivent la même chose que nous et que d’autres encore seront toujours là pour nous tendre la main.

Alors oui, ce roman est important. Il faut absolument le lire. Je le conseille aux jeunes comme aux plus vieux, aux enfants et encore davantage aux parents. C’est le genre de livres qu’il faut absolument promouvoir et partager et j’espère que cette nouvelle vague de contemporains non-moralisateurs et tolérants prendra de plus en plus de place dans nos bibliothèques.

We Are Young n’a peut-être rien d’exceptionnel, mais il est juste, humble et actuel. Il est beau et laid à la fois. Un peu comme la vie mais au final, c’est très bien comme ça.

 

 

Une réflexion sur “#chronique: We Are Young de Cat Clarke

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s