#chronique: The Near Witch de V.E. Schwab

img_3409

 

Titre: The Near Witch

Auteure: V.E. Schwab

Edition: Titan Books

Lecture: en VO (niveau moyen)

Pages: 293

 

 

— RÉSUMÉ

The Near Witch is only an old story told to frighten children.

If the wind calls at night, you must not listen. The wind is lonely, and always looking for company.

And there are no strangers in the town of Near.

These are the truths that Lexi has heard all her life.

But when an actual stranger-a boy who seems to fade like smoke-appears outside her home on the moor at night, she knows that at least one of these sayings is no longer true.

The next night, the children of Near start disappearing from their beds, and the mysterious boy falls under suspicion. Still, he insists on helping Lexi search for them. Something tells her she can trust him.

As the hunt for the children intensifies, so does Lexi’s need to know-about the witch that just might be more than a bedtime story, about the wind that seems to speak through the walls at night, and about the history of this nameless boy.

— NOTE: 3,5/5

— CITATIONS

“Magda looks at me as if I’ve gone mad. Or I’ve grown up. It’s kind of the same thing.” — V.E. Schwab

“The wind is lonely and always looking for company.” — V.E. Schwab

“Being a stranger is not a crime.” — V.E. Schwab

— AVIS

Lorsque j’ai appris que The Near Witch allait connaitre une nouvelle jeunesse en étant réédité, j’ai sauté sur l’occasion pour élargir et surtout compléter ma collection Schwab aka Queen V aka l’une de mes autrices préférées. En effet, pour celleux d’entre vous qui ne le sauraient pas, TNW est le tout premier roman de V.E. Schwab et bien que cela se ressente légèrement au niveau de la trame, son écriture, elle, est toujours aussi puissante et addictive. Je vous fais un petit topo!

Dans TNW, nous suivons Lexi, une jeune fille curieuse et indépendante, ainsi que Cole, un garçon étrange et tourmenté, qui se lanceront tous deux dans une chasse aux sorcières trépidante. Leur histoire se déroule à Near, un petit village perdu dans la lande et dans lequel traditions et légendes ont la dent dure. L’univers créé par Victoria — bien qu’un peu trop patriarcal à mon goût — était dans l’ensemble très chouette à découvrir et j’ai beaucoup aimé l’ambiance un peu effrayante et mystérieuse du livre. Il m’a d’ailleurs beaucoup fait penser à City of Ghosts de ce point de vue là!

Concernant l’intrigue, je l’ai trouvée globalement bien ficelée malgré des redondances et une certaine prévisibilité. J’ai par contre eu un peu plus de mal à accrocher aux personnages et j’ai trouvé pas mal d’incohérences dans la construction des relations entre les différents intervenants. Lexi et Cole sont certes très mignons ensemble mais l’instalove était un peu too much à mon goût. Sans parler des comportements odieux et excessifs de certains personnages secondaires masculins qui m’ont tout simplement excédée. J’aurais vraiment voulu que Lexi s’impose davantage par moment!

En résumé, même si l’on sent bien aux quelques maladresses de la trame qu’il s’agit de la première oeuvre de V.E. Schwab, son écriture et son univers parviennent toujours à nous transporter malgré tout! The Near Witch est un petit roman très sympa aux allures de conte creepy et aux vibes d’Halloween. ET BIEN ENTENDU, je vous le recommande chaudement!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s