#chronique: Defy Me de Tahereh Mafi

img_3591

 

Titre: Defy Me

Auteure: Tahereh Mafi

Edition: Harper Collins

Lecture: en VO

Pages: 357

 

 

— RÉSUMÉ

Juliette Ferrars isn’t who she thinks she is.

Nothing in her world is what it seemed. She thought she’d finally defeated the Reestablishment. She thought she’d finally taken control of her life, her power, and her pain. But Juliette has only just begun to unravel a lifetime of lies, and she finds herself faced with a familiar choice:

Be a weapon. Or be a warrior.

This time, she’s not alone. Stronger, braver, and more resilient than ever, Juliette will fight for life and love with her friends by her side—but first, she has to survive the war being waged against her mind:

She has to remember who she was.

— NOTE: 3/5

— CITATIONS

“Happiness does not happen. Happiness must be uncovered, separated from the skin of pain. It must be claimed. Kept close. Protected.” — Tahereh Mafi

“I want to remember to celebrate more. I want to remember to experience more joy. I want to allow myself to be happy more frequently. I want to remember, forever, this look on Aaron’s face, as he’s bullied into blowing out his birthday candles for the very first time.
This is, after all, what we’re fighting for, isn’t it?
A second chance at joy.” — Tahereh Mafi

“Aaron Warner Anderson is the only emotional through line in my life that ever made sense. He’s the only constant. The only steady, reliable heartbeat I’ve ever had.” — Tahereh Mafi

“I love you, Ella. I will love you for the rest of my life. My heart is yours. Please don’t ever give it back to me.” — Tahereh Mafi

— AVIS

Meh… Ou comment trois petites lettres peuvent si bien résumer un avis au complet.

Vous l’aurez compris, cette lecture m’a laissée avec un sentiment plutôt mitigé. Shatter me est pourtant une saga chère à mon coeur et Tahereh Mafi, une autrice que j’admire énormément. Malheureusement, ça n’a pas suffi à me convaincre cette fois puisque je n’ai pas apprécié Defy Me comme je l’aurais voulu. Tout n’était pas à jeter bien entendu mais globalement ce roman est pour moi une déception. Je vais tenter de vous expliquer le pourquoi du comment le plus clairement possible…

Ce qui m’a déplu dans Defy Me:


  • Il ne s’y passe rien. Et quand je dis rien, c’est ABSOLUMENT rien. Les 357 pages de ce roman sont constituées de flashbacks et de ruminations beaucoup trop répétitives de la part du trois quart des personnages et c’est complètement BARBANT. Le tout aurait clairement pu être résumé en moins de 100 pages plutôt que tiré en longueur sur un livre entier de cette manière. Là où Restore Me était prenant et rempli de rebondissements, Defy Me était juste plat, plat, plat.
  • Les évènements présentés par Tahereh Mafi ne sont pas crédibles. J’ai ressenti particulièrement dans ce tome l’incohérence de cette suite par rapport à la première trilogie de la saga. On sent que plusieurs années se sont écoulées entre l’écriture des deux et j’ai vraiment eu l’impression cette fois que l’autrice cherchait simplement à plaire à ses lecteurs en leur donnant ce qu’ils attendaient au détriment absolu de l’intrigue. En voulant nous offrir trop de réponses à toutes les questions laissées en suspens à la fin de Restore Me, Tahereh en a trop fait. Les révélations s’enchaînent trop rapidement et sans réelles raisons: j’ai trouvé cela beaucoup trop facile. Les personnages ne sont confrontés à aucune véritable difficulté, il n’y a pas de tensions et les rebondissements sont plus « what the fuck » que réellement intéressants. Encore une fois, meh.
  • J’ai trouvé ce tome extrêmement redondant, et ce particulièrement au niveau de l’évolution des personnages. Juliette et Warner retombent dans tous leurs travers et c’est à s’en arracher les cheveux. On quittait une Juliette enfin badass et sûre d’elle et un Aaron repenti à la fin d’Ignite Me pour les voir régresser complètement depuis Restore Me. Et ici, c’était vraiment le pompon. Trop de pleurnicheries, de lamentations, d’auto-apitoiement. Meh. Meh. Meh.
  • La plume magnifique de Tahereh Mafi a toujours été une des choses que j’aimais le plus dans cette saga et c’était pour moi un des points les plus forts de la trilogie originelle. Malheureusement, je n’ai pas du tout retrouvé la poésie de Mafi dans ce tome et c’est probablement ce qui m’a le plus déçue parmi tout le reste.

giphy.gif

Ce qui m’a plu dans Defy Me:


  • Juliette et Warner, voilà. Oui leur relation est toujours aussi belle, oui je suis toujours aussi fan de leur histoire d’amour, oui les 100 dernières pages ont fait fondre mon petit coeur malgré tout. Ils sont parfaits ensemble et je les aimerai d’amour pour toujours mais malheureusement, ça n’a pas été suffisant pour moi cette fois…

giphy-2

La saga Shatter Me a toujours été plus une romance qu’une dystopie qu’on se le dise et bien que ça ne m’avait jamais dérangé jusqu’ici, force est de constater que cette fois (et j’en suis la première dépitée), Tahereh ne m’a pas convaincue. Á part la relation entre Juliette et Aaron, je n’ai apprécié ni le développement de l’intrigue, ni celui des personnages et je n’ai pas été aussi touchée que d’habitude par la plume de l’autrice. Je lirai évidemment le dernier tome de cette saga dans l’espoir d’une amélioration mais ma lecture de Defy Me remet pour moi sérieusement en question la justification et la nécessité de cette seconde trilogie. Ignite Me était une belle conclusion à mon sens et j’ai peur que Tahereh Mafi ne perde l’essence de la saga de départ en cherchant à trop plaire à ses lecteur.ice.s… Verdict au prochain épisode!

 

 

 

 

 

5 réflexions sur “#chronique: Defy Me de Tahereh Mafi

Répondre à Laure en Livre Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s