#chronique: It Only Happens in the Movies de Holly Bourne

img_4427-1

 

Titre: It Only Happens in the Movies

Auteure: Holly Bourne

Edition: Usborne

Lecture: en VO

Pages: 411

 

— RÉSUMÉ

Audrey is over romance. Since her parents’ relationship imploded her mother’s been catatonic, so she takes a cinema job to get out of the house. But there she meets wannabe film-maker Harry. Nobody expects Audrey and Harry to fall in love as hard and fast as they do. But that doesn’t mean things are easy. Because real love isn’t like the movies…

The greatest love story ever told doesn’t feature kissing in the snow or racing to airports. It features pain and confusion and hope and wonder and a ban on cheesy clichés. Oh, and zombies…

— NOTE: 4,5/5

— CITATIONS

“Love isn’t just a feeling. Love is a choice too. And you may not be able to help your feelings, but you are responsible for the choices you make about what to do with them.” — Holly Bourne

“The only love affair I needed to invest in right now was one with myself. Spend some time with me. Figuring out myself and why I picked the relationships I did. I was holding out my heart to me. Because I’d realised I was the only person who could give me a happily-ever-after.” — Holly Bourne

“No one ever tells you how much a heartbreak physically hurts. How it literally feels like you’ve been kicked down the stairs. How you can’t swallow. How every muscle aches. How your heart lurches inside you like it’s been poisoned. Nobody tells you that.” — Holly Bourne

“All I’m saying is, love changes over time. No person is ever perfect for another person” — Holly Bourne

“I smiled back at Ma because smiling is sometimes the only way to stop yourself crying.” — Holly Bourne

— AVIS

Et hop, une nouvelle petite claque!

Et oui pour le moment, je les enchaîne. It Only Happens in the Movies n’est pas un total coup de coeur mais on n’est sincèrement pas passé bien loin. En me lançant dans cette lecture, je ne m’attendais pourtant pas à ce qu’il me plaise autant. Casser du sucre sur le dos des histoires d’amour alors que je suis une graaaaande consommatrice de romance et que j’écris moi-même des histoires d’amour? Ugh good luck with that… Eh bien Holly Bourne l’a fait et pire, j’ai aimé!

Il est difficile de vous décrire ce roman tellement je trouve qu’il est unique. Pour vous faire une vraie opinion dessus et pour comprendre à quel point il est original, je ne peux que vous conseiller de le lire. Á sa manière, il m’a complètement bouleversée et il entre typiquement dans la catégorie des livres qui me remuent totalement et qui me brisent en mille morceaux mais de la meilleure des façons. It Only Happens in the Movies nous fait réfléchir et nous force à nous remettre en question sur un bon nombre de conceptions toutes faites au sujet de l’amour. Dans ce roman, Holly Bourne met en effet en lumière tout ce que les films ou romans à l’eau de rose mettent trop souvent de côté. Elle montre la version « moche » mais réaliste de l’amour et c’était intéressant pour une fois de lire une romance à ce point authentique et vraie.

En plus de tout ça, j’ai particulièrement aimé la façon dont l’autrice a abordé certains thèmes au travers de ses personnages: la famille, l’amitié, les relations sexuelles, le divorce, l’estime de soi, le pardon, la communication, la dépression, le deuil, etc. Audrey, notre héroïne, est un personnage auquel je me suis facilement identifiée car de nouveau elle parait très réelle. Holly Bourne n’a pas hésité un seul instant à nous montrer ses bons comme ses mauvais côtés et j’avoue m’être énormément reconnue en elle. Audrey a cette force et ce courage d’admettre qu’elle est actuellement complètement bousillée par la vie et elle ne se cherche pas d’excuse, ce qui l’a rendue encore plus touchante à mes yeux. Tous les autres personnages du roman ont certes un rôle plus secondaire mais je trouve qu’ils apportent chacun à leur manière une dimension bien particulière à l’histoire (Harry, t’as fait le con mais je t’aime un peu quand même OK?).

En résumé, It Only Happens in the Movies était drôle, émouvant et enrichissant. L’intrigue a beau sembler banale à première vue, on réalise rapidement que c’est justement ce côté cliché de la romance qu’Holly Bourne cherche à dénoncer dans ce roman. J’avoue avoir été parfois un tout petit peu agacée par le côté légèrement moralisateur du discours de temps à autre et c’est notamment pour cette raison que je n’ai pas eu un vraie coup de coeur pour cette lecture mais à côté de ça, j’ai été vraiment prise et convaincue par le reste de l’histoire. Ce livre est une magnifique leçon de vie sur l’engagement et l’accomplissement de soi qui nous apprend entre autre qu’il faut avant tout s’aimer soi-même avant de pouvoir aimer n’importe qui d’autre… ❤

Une réflexion sur “#chronique: It Only Happens in the Movies de Holly Bourne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s