#chronique: Ils vécurent heureux mais pas ensemble de Naomi Quetzal

img_6700

 

Titre: Ils vécurent heureux mais pas ensemble

Autrice: Naomi Quetzal

Edition: Nisha et caetera

Lecture: en VF

Pages: 270

 

— RÉSUMÉ

Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants.

Franchement, si c’était aussi simple, ça se saurait !

Thylane est une jolie jeune femme de 35 ans à qui tout semble réussir. Célibataire, sa vie est à la fois simple et compliquée, car Thylane veut tout et son soit disant contraire! C’est une néo-féministe qui veut s’épanouir professionnellement, s’assumer financièrement, avoir des enfants, une vraie vie de famille, le tout en préservant sa liberté et son indépendance bien sûr !

Avec humour et recul, elle revient sur ses aventures amoureuses, de son premier bisou à sa dernière relation plutôt très sérieuse.

— NOTE: 3,75/5

— AVIS

Agréablement surprise par ce petit roman qui m’a sortie complètement de mes habitudes de lecture!

En effet, les bouquins de philo, de psycho, de développement de soi, d’ésotérisme, etc. généralement je dis: très peu pour moi! Quand je lis, j’ai besoin de m’évader, de plonger dans un autre univers et du coup, je lis rarement de romans qui me demandent de trop réfléchir. Pourtant, lorsque Nisha et caetera m’a envoyé la première parution de leur nouvelle collection Feel Good (merci encore à eux), je vous avoue que j’ai été intriguée. La couverture était très sympa et le résumé accrocheur: j’ai donc décidé de lui donner une chance! 9d271f6d-6257-477c-9b39-96a3ee5926a1

Le résultat est franchement pas mal. Thylane, le personnage principal de ce roman mêlant réflexions sur l’amour et la vie, est très attachante. Ce livre regorge d’humour et c’est pour moi un de ces très gros points forts puisqu’il n’est par conséquent pas du tout indigeste ni même moralisateur. Les anecdotes de l’autrice m’ont renvoyée à tout un tas d’expériences que j’ai vécues et m’ont permise de me remémorer avec une tendre nostalgie beaucoup de souvenirs sur mon enfance et adolescence. J’ai particulièrement apprécié son approche et son analyse des premières fois: premier amour, premier baiser, premier rapport sexuel, etc. Je trouve de plus que Naomi Quetzal est très juste dans son propos, ce qui m’a particulièrement plu en tant que psychologue de formation. Bravo à elle pour ce super travail de vulgarisation et bravo également à la ME pour la mise en page de ce roman! Tous les petits dessins et schémas parsemant le livre donnent une super dynamique à la trame et c’est vraiment rafraichissant!

La seule raison pour laquelle je ne lui ai pas mis une note un peu plus élevée, c’est parce que j’ai décroché complètement des derniers chapitres. Je pense que cela est dû au fait que je suis encore jeune et que comme les dernières thématiques abordées par l’autrice concernaient les trentenaires, j’ai eu plus de mal à m’y identifier. Mais à part ce petit bémol qui je pense m’est très personnel, la qualité était toujours au rendez-vous.

En bref, « Ils vécurent heureux mais pas ensemble » a été une très chouette découverte et une agréable lecture de vacances. Si les ouvrages de développement de soi vous plaisent en règle générale, aucun doute que celui-ci vous fera craquer. Et dans le cas-où, comme moi, vous n’y connaissez pas grand chose mais que vous avez envie de découvrir ce genre, laissez-vous tenter: il fait parfaitement le job!

 

 

 

 

 

Une réflexion sur “#chronique: Ils vécurent heureux mais pas ensemble de Naomi Quetzal

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s