#chronique: Crooked Kingdom de Leigh Bardugo

img_7568

 

Titre: Crooked Kingdom

Autrice: Leigh Bardugo

Edition: Indigo

Lecture: en VF et VO

Pages: 536

 

— RÉSUMÉ

Après avoir réussi à s’enfuir du Palais des Glaces, Kaz et ses compagnons se sentent invulnérables. Un revirement de situation va cependant changer la donne d’une partie mortelle que devront jouer les jeunes prodiges du crime. Alors que les grandes puissances Grisha s’organisent pour leur mettre la main dessus, Kaz imagine un plan, entre vengeance et arnaque, qui leur assurera la gloire éternelle en cas de réussite, et provoquera la ruine de leur monde s’ils échouent.

— NOTE: 5/5

— CITATIONS

“I would have come for you. And if I couldn’t walk, I’d crawl to you, and no matter how broken we were, we’d fight our way out together-knives drawn, pistols blazing. Because that’s what we do. We never stop fighting.” — Leigh Bardugo

“Fear is a phoenix. You can watch it burn a thousand times and still it will return.” — Leigh Bardugo

“Has anyone noticed this whole city is looking for us, mad at us, or wants to kill us? »
« So? » said Kaz.
« Well, usually it’s just half the city.” — Leigh Bardugo

“She smiled then, her cheeks red, her cheeks scattered with some kind of dust. It was a smile he thought he might die to earn again.” — Leigh Bardugo

“I don’t hold a grudge. I cradle it. I coddle it. I feed it fine cuts of meat and send it to the best schools. I nurture my grudges, Rollins.” — Leigh Bardugo

“How many times have you told me you’re a monster? So be a monster. Be the thing they all fear when they close their eyes at night.” — Leigh Bardugo

“You aren’t a flower, you’re every blossom in the wood blooming at once. You are a tidal wave. You’re a stampede. You are overwhelming.” — Leigh Bardugo

“Nina glanced from Inej to Kaz and saw they both wore the same expression. Nina knew that look. It came after the shipwreck, when the tide moved against you and the sky had gone dark. It was the first sight of land, the hope of shelter and even salvation that might await you on a distant shore.” — Leigh Bardugo

“Her heart was a river that carried her to the sea.” — Leigh Bardugo

“I have been made to protect you. Even in death, I will find a way.” — Leigh Bardugo

— AVIS

Je n’ai pas les mots.

Sincèrement, après ce marathon Bardugo durant lequel j’ai enchainé les trois tomes de Grisha et cette duologie splendide, je ne sais plus quoi vous dire. La plume, l’univers, les personnages, les mots de Leigh m’ont tellement plu, tellement touchée, que je crois qu’il va me falloir plusieurs jours pour me remettre de mes émotions. Et probablement bien plus pour retrouver une auteurice capable de créer un monde comme elle l’a fait.

Crooked Kingdom est tout aussi haletant et addictif que Six of Crows si pas plus. J’avais peur de tomber dans un schéma plus répétitif après SoC, je me disais que je ne me laisserai plus surprendre aussi facilement maintenant que je connaissais le goût prononcé de Kaz et sa bande pour les complots et les plans dignes des plus grands voleurs de tous les temps. Sauf que je me suis trompée en beauté. Rien n’est prévisible dans ce roman et même quand on pense déceler un semblant de fil conducteur, l’autrice nous balade complètement et réduit nos pauvres suspicions à néant en l’espace de quelques chapitres. Une fois encore, j’ai été transportée par son intrigue bourrée de rebondissements, de machinations, de stratégies et encore, encore, encore de rebondissements. Ce n’est pas seulement du plaisir, c’est carrément jouissif de lire des trames aussi complexes et exceptionnellement bien construites.

85481103-bb14-448e-be31-0ff280e79eac

Mais tout ça ne serait probablement rien sans la capacité de Leigh Bardugo à donner vie à ses personnages. Je l’ai déjà dit et je me répète mais, au delà de son don indéniable pour la création d’univers, sa façon de concevoir et de développer ses personnages est, elle aussi, absolument incroyable. J’ai adoré plus que tout retrouver certains personnages de la trilogie Grisha et les voir s’associer avec mes bandits préférés était juste magique pour mon petit coeur de fan. Mais SoC et CK ne seraient surtout rien sans cette bande de six voyous que j’aime de tout mon coeur. Dans cette suite, l’autrice continue de les complexifier en leur donnant un background de plus en plus détaillé. J’ai aimé les voir évoluer, les voir douter, se questionner, s’aimer aussi, se pardonner. On a vraiment à faire à une petite famille et j’ai eu l’impression de laisser un bout de moi derrière moi en refermant ce livre. Leigh Bardugo n’a pas du tout été tendre avec nous avec cette fin mais c’est probablement ce qui la rend aussi belle. Et c’est probablement parce que Kaz, Inej, Nina, Matthias, Jesper et Wylan sont aussi sombres et torturés à leur manière qu’on les apprécie autant.

J’ai ri, beaucoup ri même, grâce à l’humour piquant présent tout au long du roman. Mais j’ai aussi pleuré (chapitre 39, les vrais sauront), stressé, retenu mon souffle, croisé les doigts très forts, ragé contre certains, soupiré par endroit et puis stressé encore. Les romans de Leigh Bardugo ne sont pas de tout repos mais ils sont tellement prenants et inspirants que ça n’a aucune importance. J’ai eu envie de me téléporter à Ketterdam autant que j’avais eu envie de le faire à Ravka. Et même si j’espère de tout coeur que l’autrice n’en a pas fini avec cet univers, je crois que je lui pardonne de nous faire attendre une potentielle suite. Si les Six (ouin) ont droit à un tome 3, il faut qu’il soit aussi parfait que les deux précédents.

Et puis il faut bien que mon coeur se repose aussi un peu après toutes ces péripéties…

4 réflexions sur “#chronique: Crooked Kingdom de Leigh Bardugo

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s