#chronique: Going off script de Jen Wilde

img_7882

 

Titre: Going off script

Autrice: Jen Wilde

Edition: Swoon Reads

Lecture: en VO

Pages: 304

 

— RÉSUMÉ

Seventeen-year-old Bex is thrilled when she gets an internship on her favorite tv show, Silver Falls. Unfortunately, the internship isn’t quite what she expected… instead of sitting in a crowded writer’s room volleying ideas back and forth, Production Interns are stuck picking up the coffee.

Determined to prove her worth as a writer, Bex drafts her own script and shares it with the head writer―who promptly reworks it and passes it off as his own! Bex is understandably furious, yet…maybe this is just how the industry works? But when they rewrite her proudly lesbian character as straight, that’s the last straw! It’s time for Bex and her crush to fight back.

— NOTE: 5/5

— CITATIONS

“Sometimes you need to fight to be heard, especially when you’re the only woman in a room full of men.” — Jen Wilde

“If you don’t want me when I was an insecure, closeted nerd girl, you don’t get me at my badass, out-and-proud nerd girl.” — Jen Wilde

“Why is it that when assholes act like assholes, everyone else just has to ignore it? It doesn’t make him less of an asshole. It just gives him the power to take it up a notch.” — Jen Wilde

“Honey,” he calls to his wife. “Did you know there’s a rebellion happening in our basement?” Then the door clicks closed, and we all burst into laughter.” — Jen Wilde

“This is bigger than us. This is for all the women out there who have been intimidated, bullied, or blackmailed into silence by insecure men trying to hold on to their power.” — Jen Wilde

“Everyone fucks up, but few people are willing to swallow their pride enough to actually apologize and try to do better.” — Jen Wilde

— AVIS

Et voilà. Jen Wilde l’a encore fait. Au travers d’un roman rafraichissant et d’une intrigue contemporaine toute simple et drôle, elle nous balance à la figure des messages de société extrêmement importants et révoltants. Après Queens of Geek et The Brightsiders, Going off script est un nouveau coup de coeur, une nouvelle claque, et il fait définitivement entrer Jen Wilde dans mon top d’autrices fav!

Que dire à part qu’il était parfait? De la plume de l’autrice aux personnages en passant par l’univers et les thèmes abordés, j’ai absolument tout apprécié durant ma lecture. Je me suis particulièrement retrouvée dans cette nouvelle ambiance Hollywoodienne qui mettait cette fois en avant le business de l’audiovisuel, la fabrication des TV show, le travail des scénaristes et showrunners. Je pense sincèrement que Jen Wilde n’aurait pas pu choisir un meilleur milieu pour dénoncer tout ce qu’elle pointe du doigt dans ce roman: l’omniprésence des hommes cishet aux postes de pouvoir, le sexisme, l’homophobie, le white and straight-washing, etc.

6b1cee10-bf54-4540-bfd3-08c713452ab1

Comme dans les précédents romans de Jen Wilde, Going off script est profondément queer et bourré de représentations mais il est également rempli de références geek absolument croustillantes. J’ai en plus adoré retrouver certains personnages de Queens of Geek et The Brightsiders (même si j’avoue qu’Alfie m’a beaucoup manqué ouin) et puis je suis toujours aussi accro à la simplicité et douceur de la plume de cette autrice. Son propos est limpide, percutant et ses personnages toujours touchants et authentiques. Bex et Shrupty étaient le summum du cute, dans le genre couple goal absolu. Je les aime d’amour et j’espère qu’elles seront présentes toutes les deux dans le prochain roman de Jen Wilde.

Mais au-delà du cute, de la douceur et de l’humour, Wilde n’oublie jamais de nous secouer avec des thèmes importants: famille, maladie mentale (ADHD ici), coming-out, sexisme, affirmation de soi, homophobie, anxiété, harcèlement et j’en passe. Alors oui, par moment c’est un peu cliché (aussi bien au niveau des antagonistes qu’au niveau de l’intrigue) mais je pense que le cliché est parfois inévitable et nécessaire lorsqu’il est question de dénoncer des sujets encore trop largement banalisés.

En bref, lisez les oeuvres de Jen Wilde si ce n’est déjà fait. Non seulement ses écrits nous poussent à plus de tolérance et de compréhension mais ils sont également de très justes miroirs de notre société et de ses problèmes actuels. Je ne les recommanderai jamais assez!

 

 

 

Une réflexion sur “#chronique: Going off script de Jen Wilde

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s