#chronique: Minuit ou Presque de Rainbow Rowell

img_0384

 

Titre: Minuit ou Presque

Autrice: Rainbow Rowell

Edition: Pocket Jeunesse

Lecture: en VF

Pages: 107

 

— RÉSUMÉ

Mags et Noel se sont rencontrés à une soirée du nouvel an. Depuis, ils tombent chaque année un peu plus amoureux…

Grande fan de Star Wars, Elena décide de camper devant le cinéma pour la sortie du nouveau film. Mais l’expérience s’avère décevante. Du moins, jusqu’à sa rencontre avec Gabe…

— NOTE: 3/5

— CITATIONS

“I’m not going anywhere, Noel’
‘You are,’ he said, squeezing her. ‘And it’s okay. Just… I need you to take me with you.” — Rainbow Rowell

“You’re a kaleidoscope. You change every time I look away.” — Rainbow Rowell

“If you like someone, you should have to make an effort. You should have to get to know the person-you should have to work for that first kiss.” — Rainbow Rowell

— AVIS

Minuit ou Presque est un tout petit livre d’un peu plus de 100 pages contenant deux nouvelles festives et surtout, un peu romantiques. Connaissant déjà Rainbow Rowell et aimant sa plume, c’est tout naturellement que j’ai craqué pour ce roman dont la couverture est absolument magnifique, inutile de le nier. J’avoue que le résumé ne me branchait pas plus que ça, même si j’affectionne particulièrement les deux thèmes y étant mis en avant (le nouvel an et Star Wars), mais comme la couverture m’attirait et que j’avais besoin d’une petite lecture toute douce pour me remettre de ma panne d’un mois, je me suis dit pourquoi pas! Et en toute honnêteté, c’était sympa!

La plume de Rainbow Rowell ainsi que ses personnages sont toujours d’une douceur infinie et c’était exactement ce dont j’avais besoin pour commencer 2020 en beauté! Du coup, de ce point de vue là, je suis loin d’être déçue. J’ai trouvé l’intrigue de ces deux petites nouvelles globalement originales et prenantes (même si j’ai eu du mal à trouver un sens à la seconde hum) mais j’ai malheureusement vraiment été gênée par leur longueur. Alors oui, vu la taille du roman, je m’attendais à ce que ces histoires soient courtes mais peut-être pas aussi courtes? Les nouvelles sont un format que je lis très peu, du coup c’est probablement pour cette raison que je suis restée sur ma faim et que j’aurais clairement voulu en savoir plus sur les récits de Mags/Noel et Elena/Gabe. Le problème du format court pour moi en romance est que cela rend le tout un peu trop instantané, ce qui a tendance à me déranger. Mais ce roman reste dans l’ensemble archi mignon malgré tout donc oui, j’ai tout de même apprécié mes deux lectures.

e919eda3-c45b-4fcc-a615-1029b440823b

Autre petit bémol, qui m’est de nouveau très personnel mais tout de même, c’est le ton que Rainbow a donné à ses personnages. Je n’avais pas eu ce ressenti en lisant Eleanor & Park de la même autrice, mais cette fois-ci, j’ai vraiment eu la sensation que ma lecture était très, voire trop jeunesse. Minuit ou Presque m’est en scène des ados de 17/18 ans qui parlent comme des enfants de 10 ans et j’ai eu par conséquent beaucoup de mal à les trouver réalistes et à m’identifier à eux. Mais à nouveau, bien que ce roman ne soit pas parvenu à m’émouvoir outre mesure, j’ai malgré tout passé un bon et doux moment de lecture.

En conclusion, Minuit ou Presque est un petit roman sans prise de tête qui en plus d’être très mignon se lit très rapidement. Il était simplement un peu court et trop jeunesse à mon goût mais il ne m’a pas ennuyée pour autant. Et le plus important: il est parfaitement de saison!

2 réflexions sur “#chronique: Minuit ou Presque de Rainbow Rowell

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s