#chronique: The Shadows Between Us de Trici Levenseller

img_3035

 

Titre: The Shadows Between Us

Autrice: Tricia Levenseller

Edition: Feiwel and Friends

Lecture: en VO

Pages: 326

 

— RÉSUMÉ

Alessandra is tired of being overlooked, but she has a plan to gain power:

1) Woo the Shadow King.
2) Marry him.
3) Kill him and take his kingdom for herself.

No one knows the extent of the freshly crowned Shadow King’s power. Some say he can command the shadows that swirl around him to do his bidding. Others say they speak to him, whispering the thoughts of his enemies. Regardless, Alessandra knows what she deserves, and she’s going to do everything within her power to get it.

But Alessandra’s not the only one trying to kill the king. As attempts on his life are made, she finds herself trying to keep him alive long enough for him to make her his queen—all while struggling not to lose her heart. After all, who better for a Shadow King than a cunning, villainous queen?

— NOTE: 5/5

— CITATIONS

“Waiting. Not waiting. One lover. A hundred lovers. There should be no judgement either way. A woman is not defined by what she does or doesn‘t do in the bedroom.” — Tricia Levenseller

“All the time in the world is worth nothing if I don’t get to spend it with you.” — Tricia Levenseller

“They’ve never found the body of the first and only boy who broke my heart. And they never will.” — Tricia Levenseller

“Who in the world would steal and then not keep the riches for themselves? That’s just bad business.” — Tricia Levenseller

“He swallows the bite in his mouth. “Alessandra Stathos, that’s positively despicable.” He says the words like they’re the highest compliment he can give me. “You are an absolute gem, do you know that?” — Tricia Levenseller

— AVIS

J’AI TELLEMENT AIMÉ CETTE LECTURE AAAAAAAAAH!

Je ne connaissais absolument pas Tricia Levenseller avant de me lancer dans ce roman mais voilà qui est chose faite et je peux vous dire que j’en suis ravie! Je pense qu’à partir du moment où on se retrouve incapable de lâcher une lecture, c’est signe qu’elle est plutôt bonne et c’est exactement ce qui s’est passé ici. J’ai littéralement lu ce roman en 24h et dès les premières lignes, j’ai tout de suite su que j’allais ADORER (merci Alessandra)! En même temps, comment ne pas craquer face à de la fantasy et de la romance? *-*

Je ne vais pas vous mentir, je préfère directement vous annoncer que non, l’intrigue n’est pas des plus originale et que non, l’univers n’est pas hyper creusé. C’est de la « gentille » fantasy, c’est à dire que même si le tout se tient et est cohérent, la mythologie, elle, n’est pas archi travaillée. Ne vous attendez donc pas à du Grisha, du SOC ou du ADSOM, MAIS: ça fait le taf! La trame reste palpitante et surprenante (vive les complots et les rebondissements de dernières minutes), la plume de l’autrice est addictive et très fluide, et donc même si on ne tombe pas sur quelque chose d’ultra construit, c’est quand même très agréable à lire et, personnellement, c’est tout ce dont j’avais besoin pour me débarrasser complètement de ma panne de lecture!

4267f1ab-f4ea-4a03-a43d-5128ae327b17

Vous l’avez donc compris, si vous cherchez de la fantasy pure et dure, vous ne la trouverez par ici. Par contre, j’ai envie de vous recommander cette lecture par dessus tout essentiellement pour son personnage principal, Alessandra, et aussi pour sa relation chaotique avec Kallias (oui parce qu’en plus, j’ai eu droit à un trope enemies to lovers, c’était parfait). Alessandra est incroyablement atypique et je l’ai aimé dès sa première phrase. La définir uniquement par les adjectifs « badass », « forte » ou « déterminée » serait incroyablement réducteur et c’est là que j’ai envie d’attirer votre attention parce que ce roman était en réalité géniallissimement FÉMINISTE. Il y a une très grosse réflexion amenée sur ce thème par l’autrice et saperlipopette, C’EST ÇA QU’ON VEUT! Toutes les femmes sont mises à l’honneur dans ce roman et aucune d’entre elles ne s’excuse d’exister. Merci à l’autrice pour ça, merci à elle d’avoir créé un personnage féminin aussi puissant et imparfait, et merci aussi à elle d’avoir mis en avant un personnage masculin qui ne souhaite à aucun moment la faire changer (Kallias, t’es un coeur).

J’attribue de plus un point bonus à Tricia pour ses personnages secondaires (très bien travaillés et présents comme il faut), pour la diversité et la représentation LGBT dans son bouquin et finalement pour ses dialogues. Sa plume regorge d’humour, de justesse et de mordant. J’ai été conquise!

En bref, The Shadows Between Us est à la fois léger et envoûtant. Si comme moi vous aimez les tropes « enemies to lovers » ou la fantasy mixée à de la romance, je ne peux que vous le conseiller. Et si vous souhaitez en plus suivre les aventures d’une héroïne totalement amorale et brisant tous les codes alors foncez. Personnellement, j’ai décidé de lire tous les autres romans de cette autrice dans la foulée et aucun doute que je relirai celui-ci à l’avenir!

 

 

 

10 réflexions sur “#chronique: The Shadows Between Us de Trici Levenseller

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s