#chronique: Daughter of the Siren Queen de Tricia Levenseller

img_3102

 

Titre: Daughter of the Siren Queen

Autrice: Tricia Levenseller

Edition: Feiwel and Friends

Lecture: en VO

Pages: 341

 

— RÉSUMÉ

Alosa’s mission is finally complete. Not only has she recovered all three pieces of the map to a legendary hidden treasure, but the pirates who originally took her captive are now prisoners on her ship. Still unfairly attractive and unexpectedly loyal, first mate Riden is a constant distraction, but now he’s under her orders. And she takes great comfort in knowing that the villainous Vordan will soon be facing her father’s justice.

When Vordan exposes a secret her father has kept for years, Alosa and her crew find themselves in a deadly race with the feared Pirate King. Despite the danger, Alosa knows they will recover the treasure first . . . after all, she is the daughter of the Siren Queen.

— NOTE: 4,25/5

— CITATIONS

“Your enchantments last long after your song fades.” — Tricia Levenseller

“I think you love me.
I do.
I think I love you too.
You think?
I know.” — Tricia Levenseller

“I braved the ocean for you. Will you brave land for your queen?” — Tricia Levenseller

“It seems the only way to have a conversation alone with you is to ambush you in the halls.”
“Most men would take that as a hint and back the hell off.” — Tricia Levenseller

— AVIS

Il m’aura donc fallu seulement deux petits jours pour terminer cette duologie et je peux vous dire que j’ai passé un aussi bon moment de lecture dans ce second tome que dans le premier. Á mes yeux, il est même meilleur, en tout cas au niveau de l’intrigue que j’ai trouvée bien plus palpitante. Et même si je dois avouer que je suis restée un peu sur ma faim en arrivant au bout de ma lecture, je ne regrette absolument pas d’avoir croisé la route d’Alosa et de son équipage dans cet univers de pirates et de sirènes. Sous la plume de Tricia Levenseller, le voyage valait le détour!

Ce second tome commence immédiatement sur les chapeaux de roues et je me suis tout de suite dit: « yes, enfin de l’action »! Si vous avez lu ma chronique de Daughter of the Pirate King, vous savez que ce que j’ai principalement reproché au premier tome était un manque de rythme et une trame un peu trop redondante. Dans cette suite, j’ai été bien plus satisfaite! Les arènes sont différentes (on ne passe pas tout le roman à bord du seul et même bateau), les rebondissements s’enchainent, on a droit à des vraies combats de pirates et j’ai ressenti beaucoup moins de longueur au cours de ma lecture! J’ai également aimé tout le côté de l’intrigue s’intéressant aux aptitudes d’Alosa et à ses origines de sirène. J’ai trouvé cela particulièrement original et ça a vraiment ajouté de la profondeur à son personnage et au déroulé de l’histoire. Tout bon donc de ce point de vue-là!

11293cfa-03c3-4117-ab1b-b93f39c550cd

De même pour la plume de l’autrice, j’ai une fois de plus été conquise par le talent de Tricia Levenseller. Ses dialogues étaient toujours aussi percutants, drôles et efficaces, ce qui apporte vraiment une plus-value à l’histoire (surtout quand il s’agit de pirates hum). Mais je l’ai trouvée également très juste dans le développement de ses personnages et principalement dans celui d’Alosa. Sa façon d’écrire les femmes dans ses romans est vraiment très intéressante et je le répète à nouveau, incroyablement féministe.

J’ai malheureusement moins apprécié l’évolution de la romance dans ce second tome que j’ai trouvée trop lente et parfois forcée, sans compter que j’avais du mal à suivre les réactions de Riden envers Alosa. Il m’a manqué certaines choses dans leur relation et vous savez que quand je suis frustrée sur un ship, j’ai du mal à apprécier pleinement ma lecture. Il s’agit pour moi du seul petit bémol de ce roman. Ils ont tourné un peu trop longtemps autour du pot à mon goût hum.

En résumé? Je n’ai pas eu un coup de coeur pour cette duologie mais j’ai néanmoins passé un excellent moment de lecture dans cet univers. C’était léger, très agréable à lire, addictif et toutes ses vibes marines ont fait flancher mon petit coeur de pirate. Je vous la recommande vivement, surtout si vous cherchez encore des idées de lecture pour l’été qui arrive à grands pas. Ces deux tomes seront parfaits pour accompagner vos séances de bronzette à la plage! Si vous n’avez pas peur des sirènes en bord de mer bien sur….

Une réflexion sur “#chronique: Daughter of the Siren Queen de Tricia Levenseller

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s