#chronique: The Animal Under The Fur de E.J. Mellow

img_3556

 

Titre: The Animel Under The Fur

Autrice: E.J. Mellow

Edition: Four Eyed Owl

Lecture: en VO

Pages: 453

 

— RÉSUMÉ

Orphaned on the streets as a baby, Nashville Brown, a.k.a Kill Operative 3, knows better than to rely on anyone. With heightened senses and superhuman strength to survive, she’s been raised as the perfect assassin.

The trick to her success? Keeping everyone, even her best friend, at arm’s length.

Losing his entire family in the span of a year, Carter Smith left his ability to love buried deep in their graves. His only concerns now are completing his missions and effortlessly charming the next temptress to warm his bed.

The key to his accomplishments? Working alone mixed with a Casanova smile.

But when a deadly weapon needs to be stopped from falling into the wrong hands, the lone wolves find themselves thrown into an explosive partnership. Can Carter and 3 lower their guns aimed at one another long enough to succeed, or will their unwillingness to compromise end up destroying more than their perfect records? Whatever their differences, both agree on one thing—in the game of lies and deceit, the line between friend and foe is often blurred by blood splatter.

— NOTE: 4/5

— CITATIONS

“Too bad I don’t swoon, unless I’m able to kill the man who makes me.” — E.L. Mellow

“It’s in this moment, with her milliseconds away from trying to kill me, that I realize why I found her so intriguing before. Leave it to me to be attracted to the craziest chick in the room.” — E.L. Mellow

“I thought, if life liked to play such violent games, why shouldn’t we build a shield from it?” — E.L. Mellow

“All we ever have is the present. The past and future are nothing but intangible stretches in time. One we can’t change. The other we can’t touch.” — E.L. Mellow

— AVIS

Cela faisait des mois que je n’avais plus lu une simple romance et je dois vous avouer que j’ai été agréablement surprise par celle-ci. Á vrai dire, elle m’a peut-être même réconciliée avec ce genre. Des protagonistes adultes, une présence raisonnable de clichés, de l’action, des scènes hot suggestives et non crues et puis surtout, une vraie intrigue qui n’est a aucun moment sacrifiée au profit du rapprochement des personnages. Je dis OUI.

Je ne connaissais pas du tout E.L. Mellow avant de commencer ma lecture et je dois vous dire que je suis tombée sur ce titre totalement par hasard. C’est en lisant un tweet qui parlait du trope « ennemies-to-lovers » (mon péché mignon) que j’ai découvert cette référence et que j’ai décidé de me lancer. Le résumé parlait quand même d’espions et de mission secrète pour sauver le monde. Comment ne pas craquer huhu? *-*

C’est la première fois que je lisais une romance sur fond d’espionnage et j’ai vraiment adoré. Alors non, l’intrigue n’était pas bien compliquée, c’était par moment un peu trop facile pour les deux héros et j’ai capté un des gros plotwists du roman très rapidement MAIS c’était palpitant, addictif et explosif (comme un bon James Bond sauf que Bond est une femme et qu’elle a des capacités de super soldat yay). J’espérais de l’action, des gadgets et des espions sous couvertures et c’est exactement ce que j’ai eu. Avec une bonne dose d’humour en passant, ce qui n’est franchement pas négligeable!

2964274b-c539-4b54-9b03-450dafe4ac68

Et qui dit humour, dit personnages! 3 et Carter forment un duo à la fois attachant et hilarant dont j’ai beaucoup aimé suivre l’évolution et surtout les différents points de vue. J’ai eu un peu peur concernant le personnage de Carter au début puisqu’il s’agissait du cliché typique de l’espion beau gosse, sans attache, trop sur de lui et qui saute tout ce qui bouge. Mais son développement m’a particulièrement étonnée et plu et il s’est avéré bien différent de sa caractérisation de base. Et puis, il était surtout complété par Nashville/3 qui se démarquait complètement des héroïnes de romance habituelles. Ça m’a fait particulièrement plaisir de découvrir un personnage féminin aussi dur, amoral et sanguin qui ne s’efface pas totalement au contact de son love interest. Et puis je ne reviendrai pas sur le fait qu’ils ne peuvent absolument pas se supporter en début de roman et qu’ils se taclent constamment (ennemies-to-lovers, vous vous souvenez?). Leur dynamique était vraiment prenante et a aucun moment je n’ai trouvé leur alchimie/rapprochement forcé!

En bref, j’ai passé un très bon moment de lecture et qui plus est, sans prise de tête. Certes, cela reste de la romance et donc certaines choses étaient forcément prévisibles mais globalement, l’intrigue m’a tenue en haleine jusqu’au bout et le fait qu’il s’agisse d’un roman New Adult m’a plus que comblé. J’ai été séduite par les personnages et l’aspect action/espionnage de ce roman. Et puis, je suis surtout ravie d’avoir lu une romance réaliste, bien dosée et pas basée sur une montagne de clichés. The Animal Under The Fur est un roman badass, impertinent et intelligent. Je recommande!

 

2 réflexions sur “#chronique: The Animal Under The Fur de E.J. Mellow

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s