#chronique: The Poet X de Elizabeth Acevedo

img_4161

 

Titre: The Poet X

Autrice: Elizabeth Acevedo

Edition: Harper Teen

Lecture: en VO

Pages: 368

 

— RÉSUMÉ

Harlem. Xiomara a 15 ans et un corps qui prend plus de place que sa voix : bonnet D et hanches chaloupées. Contre la rumeur, les insultes ou les gestes déplacés, elle laisse parler ses poings. Étouffée par les préceptes de sa mère (pas de petit ami, pas de sorties, pas de vagues), elle se révolte en silence. Personne n’est là pour entendre sa colère et ses désirs. La seule chose qui l’apaise, c’est écrire, écrire et encore écrire. Tout ce qu’elle aimerait dire. Transformer en poèmes-lames toutes ses pensées coupantes. Jusqu’au jour où un club de slam se crée dans son lycée. L’occasion pour Xiomara, enfin, de trouver sa voix.

— NOTE: 4,5/5

— CITATIONS

“And I think about all the things we could be
if we were never told our bodies were not built for them.” — Elizabeth Acevedo

“I only know that learning to believe in the power of my own words has been the most freeing experience of my life. It has brought me the most light. And isn’t that what a poem is? A lantern glowing in the dark.” — Elizabeth Acevedo

“Burn it! Burn it. This is where the poems are,” I say, thumping a fist against my chest. “Will you burn me? Will you burn me, too?” — Elizabeth Acevedo

“Late into the night I write and the pages of my notebook swell from all the words I’ve pressed onto them.
It almost feels like the more I bruise the page the quicker something inside me heals.” — Elizabeth Acevedo

— AVIS

Un magnifique own-voice et une superbe découverte!

Avant de me lancer dans The Poet X, je dois vous avouer que je n’avais jamais lu de romans écrits en vers. J’ai dans ma bibliothèque quelques recueils de poésie mais pas de livres à proprement parlé. Par conséquent, c’était une première. Et je dois dire qu’en plus de trouver le concept très original, cela m’a également particulièrement plu! Le côté « phrases très courtes » donne un côté très percutant au récit et Elizabeth Acevedo n’a de plus aucun mal à faire passer des émotions malgré la longueur réduite de ses chapitres.

e31d661f-8473-42ef-9ae1-d8f2f40f177c

The Poet X aborde des thèmes révoltants mais également beaucoup de sujets qui touchent de près les adolescents, et plus particulièrement les adolescentes, à notre époque. Slut-shaming, harcèlement sexuel, homophobie, stigmatisation, abus parental, religion, premier amour, découverte de son corps et de la sexualité, estime de soi, crise identitaire, conflits familiaux, amitiés,… L’autrice met en avant un grand nombre de notions qui bousculent et nous forcent à nous remettre en question et elle le fait de plus avec une incroyable justesse et beaucoup d’authenticité.

Le personnage à la fois explosif et vulnérable de Xiomara m’a beaucoup touchée. Sa colère a été la mienne durant toute ma lecture, signe que son développement était, à mes yeux, vraiment réussi et maitrisé. Elle m’a fait penser à l’adolescente que j’ai été, constamment en quête de vérité et essayant de trouver sa place dans un monde qu’elle ne comprend pas toujours. Son histoire, son vécu et ses ressentis m’ont vraiment pris aux tripes et m’ont en plus permis d’en apprendre davantage sur la culture dominicaine que je connaissais peu. J’ai également aimé la découvrir au travers de ses relations, tantôt avec ses parents (surtout sa mère), tantôt avec son jumeau, sa meilleure amie ou son petit-ami. Chacun de ses proches lui apportait quelque chose de bien spécifique et la voir finalement s’épanouir à travers ces différents liens était une belle leçon de vie.

En résumé, The Poet X est un roman bouleversant, puissant et important. Original dans la forme, nécessaire dans le fond, je vous le recommande à 100% (surtout qu’il est traduit en français!). Pour ma part, je compte me procurer les autres romans de cette autrice très très rapidement.

3 réflexions sur “#chronique: The Poet X de Elizabeth Acevedo

  1. Autumn & Latte dit :

    J’ai eu un véritable coup de coeur pour ce roman. J’ai adoré la forme en slam qui change de ce que j’ai l’habitude de lire, mais je trouve que le roman n’en devient que plus percutant. Je suis en train de lire son dernier roman et j’adore tout autant.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s