#chronique: Clap When You Land de Elizabeth Acevedo

5276a87d-9a82-41bd-88cf-26b5114cf77c

 

Titre: Clap When You Land

Autrice: Elizabeth Acevedo

Edition: Hot Key Books

Lecture: en VO

Pages: 417

 

— RÉSUMÉ

Camino Rios lives for the summers when her father visits her in the Dominican Republic. But this time, on the day when his plane is supposed to land, Camino arrives at the airport to see crowds of crying people…

In New York City, Yahaira Rios is called to the principal’s office, where her mother is waiting to tell her that her father, her hero, has died in a plane crash.

Separated by distance – and Papi’s secrets – the two girls are forced to face a new reality in which their father is dead and their lives are forever altered. And then, when it seems like they’ve lost everything of their father, they learn of each other.

Papi’s death uncovers all the painful truths he kept hidden, and the love he divided across an ocean. And now, Camino and Yahaira are both left to grapple with what this new sister means to them, and what it will now take to keep their dreams alive.

— NOTE: 4,75/5

— CITATIONS

“Fight until you can’t breathe, & if you have to forfeit, you forfeit smiling, make them think you let them win.” — Elizabeth Acevedo

“I will not stand still while the world makes my choices.” — Elizabeth Acevedo

“If I say those words, if I snap apart the air with them, whatever is binding me together will split too.” — Elizabeth Acevedo

“You can’t run from what hurts you or like a dog smelling fear that grief will just keep chasing with ever sharp teeth.” — Elizabeth Acevedo

“Mami still had an air around Papi,
like he was a medicine she knew she needed
even as she cringed at the taste.” — Elizabeth Acevedo

— AVIS

Encore une petite pépite.

Comme lors de ma lecture de The Poet X, la plume puissante et poignante d’Elizabeth Acevedo m’a une nouvelle fois conquise. Elle se sert littéralement de ses mots comme d’armes et elle parvient à nous bousculer à chaque phrase. Ses histoires sont courtes, vont toujours à l’essentiel. Son style est brut, authentique, sans chichis. Bref, un régal.

c2624fd5-9af8-4e47-9e33-44be010a306d

Dans Clap When You Land, j’ai évidemment aimé retrouver cette écriture en vers qui m’avait surprise et plu dans The Poet X, mais j’ai surtout et principalement été happée par les thèmes qui y sont abordés. Autant le vécu de Xiomara et sa quête d’affirmation en tant que jeune femme avait fortement résonné en moi durant ma lecture de TPX, autant celui de Camino et Yahaira m’a bouleversé pour de toutes autres raisons. Clap When You Land aborde avec justesse les thématiques du deuil, de l’abandon, du pardon, de la famille, et le réalisme des personnages et de leurs ressentis par rapport à ces thèmes m’a tout simplement subjuguée.

Camino et Yahaira sont des jeunes femmes fortes et inspirantes que j’ai aimé suivre à la fois pour leur développement que pour les réflexions qu’elles m’ont poussée à avoir. Les oeuvres d’Elizabeth Acevedo sont d’ailleurs principalement belles et captivantes pour ces raisons. Ses personnages sont vrais, son propos est juste et percutant, son univers est plein de diversité et de représentations. Que demander de plus?

Si ce n’est pas encore fait, je ne peux que vous encourager à lire cette autrice. Qu’il s’agisse de The Poet X ou de Clap When You Land, ces deux lectures vous remueront, elles vous feront mal avant de vous faire incroyablement de bien. Pour ma part, j’ai passé un excellent moment dans chacune d’elles et je compte bien ne pas m’arrêter là.

 

 

4 réflexions sur “#chronique: Clap When You Land de Elizabeth Acevedo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s