#chronique: Fable de Adrienne Young

Titre: Fable

Autrice: Adrienne Young

Edition: Wednesday Books

Lecture: en VO

Pages: 357


— RÉSUMÉ

For seventeen-year-old Fable, the daughter of the most powerful trader in the Narrows, the sea is the only home she has ever known. It’s been four years since the night she watched her mother drown during an unforgiving storm. The next day her father abandoned her on a legendary island filled with thieves and little food. To survive she must keep to herself, learn to trust no one, and rely on the unique skills her mother taught her. The only thing that keeps her going is the goal of getting off the island, finding her father, and demanding her rightful place beside him and his crew. To do so Fable enlists the help of a young trader named West to get her off the island and across the Narrows to her father.

But her father’s rivalries and the dangers of his trading enterprise have only multiplied since she last saw him, and Fable soon finds that West isn’t who he seems. Together, they will have to survive more than the treacherous storms that haunt the Narrows if they’re going to stay alive.

— NOTE: 5/5

— CITATIONS

“The only safety that existed was in being completely alone.” — Adrienne Young

“Like a weary bird flying out over the most desolate sea, I finally had a place to land.” — Adrienne Young

“If we were going to do this, I would have to be his safe harbor and he would have to be mine.” — Adrienne Young

“Home was a ship that was at the bottom of the sea, where my mother’s bones lay sleeping.” — Adrienne Young

“Isolde was the wind and sea and sky of Saint’s world. She was the pattern of stars that he navigated by, the sum of all directions on his compass. And he was lost without her.” — Adrienne Young

“Like light cast over the morning water, it became new. Every moment that lay ahead, like an uncharted sea. This was a new beginning.” — Adrienne Young

— AVIS

Stop. Arrêtez tout. Si comme moi vous êtes fan de Fantasy Young Adult et encore plus quand il s’agit d’aventures « pirates », je viens de trouver le roman qu’il vous faut ! Fable m’a tenue en haleine pendant trois petits jours et en toute honnêteté, je l’aurais même bien dévoré en une seule journée si je n’étais pas forcée de travailler. Tout ça pour vous dire à quel point je l’ai A.DO.RÉ !

Contrebande, tempête en pleine mer et querelles d’équipage, Fable contient tous les éléments que j’adore retrouver dans ce genre. Il est bourré d’actions et de rebondissements, tellement que je ne me suis pas ennuyée un seul instant durant ma lecture. L’univers du roman n’est pas très étendu mais je l’ai trouvé bien développé, ni trop simple ni trop complexe. Il est de plus sublimé par la plume absolument incroyable et poétique d’Adrienne Young dont les descriptions sont toujours à couper le souffle. Sa façon d’écrire est tellement immersive qu’elle nous donne l’impression d’être totalement plongé dans l’histoire, de la vivre avec les personnages. Un vrai bonheur.

En plus de l’univers et de l’intrigue, j’ai adoré le personnage de Fable (une superbe héroïne badass et battante comme je les adore), celui de West (ce petit cœur en sucre ouin, je l’aime) ainsi que tous les membres de l’équipage du Marigold. Une autre des forces d’Adrienne Young est qu’elle parvient à mettre tous ses personnages au service des thèmes qu’elle souhaite aborder. Des principaux aux secondaires, chacun est parfaitement exploité au profit de l’histoire. De cette façon, l’autrice parvient à traiter des sujets extrêmement variés et touchants. Fable parle en effet de loyauté, de survie, d’esprit de famille, d’abandon, de deuil et de ce qu’on est prêt à faire pour retrouver un endroit dans lequel on a sa place. Mais au-delà de ça, Fable parle surtout d’amour et de sacrifices. Tout ça mêlé à une ambiance explosive, haletante et à un humour aussi piquant que la barbe d’un pirate. Vous comprenez pourquoi je l’ai autant aimé maintenant, pas vrai ?

En bref, un gros coup de cœur que je vous recommande chaudement ! Je n’ai d’ailleurs pas su m’empêcher de commencer directement le second tome puisqu’il s’agit d’une duologie et que la suite était disponible sur Netgalley. Et elle a l’air pleine d’aventures, de dangers et d’amour interdit, elle aussi *-* Je m’y remets de ce pas !

4 réflexions sur “#chronique: Fable de Adrienne Young

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s