#chronique: A Kingdom of Flesh and Fire de Jennifer L. Armentrout

Titre: A Kingdom of Flesh and Fire

Autrice: Jennifer L. Armentrout

Edition: Blue Box Press

Lecture: en VO

Pages: 637


— RÉSUMÉ

A Betrayal…

Everything Poppy has ever believed in is a lie, including the man she was falling in love with. Thrust among those who see her as a symbol of a monstrous kingdom, she barely knows who she is without the veil of the Maiden. But what she does know is that nothing is as dangerous to her as him. The Dark One. The Prince of Atlantia. He wants her to fight him, and that’s one order she’s more than happy to obey. He may have taken her, but he will never have her.

A Choice…

Casteel Da’Neer is known by many names and many faces. His lies are as seductive as his touch. His truths as sensual as his bite. Poppy knows better than to trust him. He needs her alive, healthy, and whole to achieve his goals. But he’s the only way for her to get what she wants—to find her brother Ian and see for herself if he has become a soulless Ascended. Working with Casteel instead of against him presents its own risks. He still tempts her with every breath, offering up all she’s ever wanted. Casteel has plans for her. Ones that could expose her to unimaginable pleasure and unfathomable pain. Plans that will force her to look beyond everything she thought she knew about herself—about him. Plans that could bind their lives together in unexpected ways that neither kingdom is prepared for. And she’s far too reckless, too hungry, to resist the temptation.

A Secret…

But unrest has grown in Atlantia as they await the return of their Prince. Whispers of war have become stronger, and Poppy is at the very heart of it all. The King wants to use her to send a message. The Descenters want her dead. The wolven are growing more unpredictable. And as her abilities to feel pain and emotion begin to grow and strengthen, the Atlantians start to fear her. Dark secrets are at play, ones steeped in the blood-drenched sins of two kingdoms that would do anything to keep the truth hidden. But when the earth begins to shake, and the skies start to bleed, it may already be too late.

— NOTE: 3,75/5

— CITATIONS

“I don’t want to pretend,” I whispered. “I’m Poppy and you’re Casteel, and this is real.” — Jennifer L. Armentrout

He was the first thing I’d ever truly chosen for myself.” — Jennifer L. Armentrout

“Make me feel incompetent and kill more than me, Princess.” — Jennifer L. Armentrout

“He was both the villain and the hero, the monster and the monster-slayer.” — Jennifer L. Armentrout

— AVIS

Si vous avez lu ma chronique du premier tome la semaine dernière, vous savez que j’avais trouvé From Blood and Ash hyper addictif et que j’avais passé un super moment de lecture dans cette romance fantasy New Adult. C’est donc tout naturellement que je me suis jetée sur le tome 2 car je ne voulais pas lâcher Poppy et Hawke tout de suite et que j’avais envie d’en apprendre davantage sur leur histoire et l’univers créé par Jennifer L. Armentrout.

Et de ce point de vue là, il faut dire que je n’ai pas été déçue! L’alchimie entre les deux personnages principaux étaient toujours aussi intense, j’ai globalement apprécié leur développement respectif (même si un manque de communication entre eux m’a par moment fortement agacée) et les nouveaux éléments qu’on découvre sur l’univers de Solis m’ont plutôt convaincue. J’ai de plus éprouvé le même sentiment addictif tout au long de ma lecture, signe que ce qui m’avait plu dans le premier tome était encore bel et bien présent. Rien de neuf sous le soleil donc? Et bien si, malheureusement, parce qu’il y a tout de même un MAIS…

Même si j’ai trouvé l’intrigue prenante, je dois avouer qu’elle l’était moins que dans From Blood and Ash et j’y ai même trouvé plusieurs longueurs et redondances. Il y avait globalement beaucoup moins d’actions et très peu de déplacements dans de nouveaux lieux alors que le bouquin fait tout de même plus de 600 pages! Certains passages m’ont semblé un peu tirés en longueur, des révélations auraient pu être amenées bien plus rapidement (surtout que certaines étaient très évidentes) et ça a rendu le tout parfois trop lent. J’ai clairement eu la sensation de faire du « sur place » par moment ce que j’ai trouvé dommage puisque le premier tome était vraiment à l’opposé de ça!

Tous les petits défauts du premier tome m’ont également paru plus prononcés dans A Kingdom of Flesh and Fire et notamment les répétitions incessantes de certaines phrases dans les dialogues. Oui Hawke, on a compris que Poppy était intrigante et délicieusement violente. Et oui Poppy, on a compris que Hawke avait des fossettes et qu’il était totalement indécent et dérangé. Pas besoin de le répéter 15000000000 de fois hum. Je pense qu’une partie de mon agacement vient du fait que j’ai enchainé les deux tomes d’affilée et donc ces répétitions, déjà présentes dans le tome 1, étaient encore très fraîches dans ma tête mais tout de même. Ça a un peu gâché ma lecture, je l’avoue.

En résumé? Un second tome globalement réussi bien que moins dynamique et haletant que son prédécesseur. J’ai néanmoins vraiment hâte de découvrir le tome 3 qui sortira en avril car vu la fin du tome 2 et toutes les choses encore en suspens dans l’intrigue, je pense sincèrement (et surtout j’espère) qu’il sera explosif! Vivement!

Une réflexion sur “#chronique: A Kingdom of Flesh and Fire de Jennifer L. Armentrout

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s